ISLAM | Le forum francophone
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ISLAM | Le forum francophoneConnexion

Forum consacré à l'islam et à la communauté musulmane francophone mais aussi à tous ceux qui veulent poser des questions, parler ou débattre sur des sujets liés.

La finalisation du forum est prévue pour cette fin d'année mais l'accès est déjà ouvert à tous ! RACCOURCIS : LES DERNIERS SUJETS --- QUESTIONS D'UN MUSULMAN --- CATEGORIE SUR LES 5 PILIERS
Demande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante Select12



descriptionQuestionsDemande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante

more_horiz
Salam aalikoum mes frères et sœurs !
Ma mère ALLAH swt irahmou est décédée récemment. Elle était grabataire et atteinte d'Alzheimer. Je m'occupais entièrement d'elle.
Depuis qu'elle est décédée, je suis pris de culpabilités et de remords que je ne parviens pas à extirper de mon âme. A ce niveau d'explication, je vais vous expliquer la teneur -donc le cœur, la raison- de mes culpabilités et remords pour vous faire comprendre avec précision mon mal : Quelques semaines ou quelques mois avant le décès de ma mère, cette dernière était atteinte d'une infection du sang du probablement à deux grands escarres ouverts et profonds d'où sont peut-être partis les microbes qui ont infectés son sang. Je savais quand mettant systématiquement une pommade efficace la survenue des escarres en question, et surtout du second, serait évitée. Je n'ai pas mis la pommade pendant un temps long ce qui a favorisé probablement l'apparition du second escarre. Quand son sang était infecté, son cœur fragilisé déjà avant cette infection par des maladies c'est déstabilisé pour se dégrader jusqu'à la mort. Je culpabilise donc de ne pas avoir eu la présence d'esprit de lui appliquer la pommade alors que je savais pertinemment que dans son état de grabataire l'application de la pommade dans les zones à risque d'escarres était vitale. La deuxième culpabilité et remords est également directement lié à cette situation que je viens de décrire : au moment où j'ai constaté qu'elle avait des difficultés respiratoires (vers le mois de mai dernier), je ne lui avais pas fais de prise de sang depuis un an, alors qu'auparavant j'en ferais en général au plus tard tout les six mois. Si peut-être j'avais effectué une prise de sang ne serais ce que quatre mois avant le début du constat de ses difficultés respiratoires, j'aurais su relativement tôt qu'elle était atteinte d'un début d'infection sanguine, le traitement aurait été peut-être plus efficace et son cœur n'aurait peut-être pas été agressé jusqu'à destabisation par une charge infectieuse sanguine importante.
Si il y'a une explication religieuse à mon comportement qui a probablement entraîné ou accéléré le décès de ma mère, voulez-vous m'en faire part. SVP, je demande qu'à ceux et celles très au fait de la chose religieuse musulmane et de cette problématique particulière expliquée par l'Islam de me répondre. Dans vos réponses, ne cherchez pas à soulager ma conscience ou plus généralement mon âme, mais plutôt de me fournir une ou des explications religieuses à mon comportement, di toutefois mon comportement à une explication islamique évidente. Raison pour laquelle je demande l'intervention de ceux et celles qui ont des connaissances approfondies dans le domaine islamique et en plus concernant cette problématique particulière que je soulève. D'avance, je vous remercie du fond du cœur pour vos efforts d'explications à la lumière des textes religieux islamiques.

descriptionQuestionsRe: Demande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante

more_horiz
As Salam Aleikum,
J'ai demandé à plusieurs frères dont un imam une réponse. Nous allons attendre.

J'espère te donner des nouvelles très vite InshaAllah.

descriptionQuestionsRe: Demande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante

more_horiz
As Salam Aleikum !
Un million de fois merci du fond du cœur
mon frère Sona !!!
INSHALLAH swt, les érudits que tu as
contacté auront la réponse adéquate
aux questionnements que j'ai présenté
qui me taraudent l'âme depuis le décès
de ma mère, ALLAH swt irahmou!

descriptionQuestionsRe: Demande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante

more_horiz
@Musulman a écrit:
Salam aalikoum mes frères et sœurs !
Ma mère ALLAH swt irahmou est décédée récemment. Elle était grabataire et atteinte d'Alzheimer. Je m'occupais entièrement d'elle.
Depuis qu'elle est décédée, je suis pris de culpabilités et de remords que je ne parviens pas à extirper de mon âme. A ce niveau d'explication, je vais vous expliquer la teneur -donc le cœur, la raison- de mes culpabilités et remords pour vous faire comprendre avec précision mon mal : Quelques semaines ou quelques mois avant le décès de ma mère, cette dernière était atteinte d'une infection du sang du probablement à deux grands escarres ouverts et profonds d'où sont peut-être partis les microbes qui ont infectés son sang. Je savais quand mettant systématiquement une pommade efficace la survenue des escarres en question, et surtout du second, serait évitée. Je n'ai pas mis la pommade pendant un temps long ce qui a favorisé probablement l'apparition du second escarre. Quand son sang était infecté, son cœur fragilisé déjà avant cette infection par des maladies c'est déstabilisé pour se dégrader jusqu'à la mort. Je culpabilise donc de ne pas avoir eu la présence d'esprit de lui appliquer la pommade alors que je savais pertinemment que dans son état de grabataire l'application de la pommade dans les zones à risque d'escarres était vitale. La deuxième culpabilité et remords est également directement lié à cette situation que je viens de décrire : au moment où j'ai constaté qu'elle avait des difficultés respiratoires (vers le mois de mai dernier), je ne lui avais pas fais de prise de sang depuis un an, alors qu'auparavant j'en ferais en général au plus tard tout les six mois. Si peut-être j'avais effectué une prise de sang ne serais ce que quatre mois avant le début du constat de ses difficultés respiratoires, j'aurais su relativement tôt qu'elle était atteinte d'un début d'infection sanguine, le traitement aurait été peut-être plus efficace et son cœur n'aurait peut-être pas été agressé jusqu'à destabisation par une charge infectieuse sanguine importante.
Si il y'a une explication religieuse à mon comportement qui a probablement entraîné ou accéléré le décès de ma mère, voulez-vous m'en faire part. SVP, je demande qu'à ceux et celles très au fait de la chose religieuse musulmane et de cette problématique particulière expliquée par l'Islam de me répondre. Dans vos réponses, ne cherchez pas à soulager ma conscience ou plus généralement mon âme, mais plutôt de me fournir une ou des explications religieuses à mon comportement, di toutefois mon comportement à une explication islamique évidente. Raison pour laquelle je demande l'intervention de ceux et celles qui ont des connaissances approfondies dans le domaine islamique et en plus concernant cette problématique particulière que je soulève. D'avance, je vous remercie du fond du cœur pour vos efforts d'explications à la lumière des textes religieux islamiques.

SALAM ALEIKUM
Je suis pas imam mais je veux t'apporter le maximum que je puisse t'apporter InshaAllah. 
déjà tu dois te trouver la paix car ce qui est fait est fait, demander pardon sincèrement à Allah et te remettre à Lui. SEUL LUI PEUT T'AIDER. Trouver des textes à ceci et cela est complexe, je pense il faut faire la part des choses.
Tu t'es laissé aller par la routine de dounia j'imagine en oubliant que d'un jour à l'autre nos êtres chers peuvent partir subitement ? Mais toi tu savais qu'elle etait malade, pourquoi as tu négligé cela au fait, t'es intentions étaient t elles mauvaises ou juste négligeant ? Tu ne dois pas être le seul à te poser ces questions, imagine les frères sœurs qui perdent des proches en négligeant leur conduite sur la route et provoquant des accidents graves (par exemple). Nous les êtres humains nous avons un libre arbitre et pouvons faire les causes mais c'est Dieu qui donne et Lui qui reprend du coups c'est forcément mal quelque part ce que tu as fait mais comme tu n'étais pas réellement conscient du risque apparemment tu dois te repentir mon frère. Tu sais que si ta maman (qu'elle repose en paix Amin) était forte et croyante tu n'as pas à te soucier d'elle car elle sera jugée comme nous tous, tu dois aller de l'avant et penser à toi, malgré cette cicatrice qui restera. Mais ca ne veut pas dire que tu dois te laisser abattre.


Voici la réponse d'une amie :
Ce Monsieur si c’est un médecin, alors c’est grave d’agir comme cela. Et s’il ne l’est pas, il devrait contacter un thérapeute ( musulman de preference) pour en parler afin de ne plus voir les choses de son point de vu culpabilisant. Quand au point religieux, seul Dieu Le plus Miséricordieux sait tout et l’aidera, qu’il fasse confiance en Dieu et qu’il revient toujours à Lui. 
J’espère que ça ira bien pour ce Monsieur. 
Désolée de ne pouvoir aider plus.


Seul en Allah tu pourras trouver le réconfort. En attendant je te souhaite du courage. Dieu est Grand. Salam Aleikum 

descriptionQuestionsRe: Demande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante

more_horiz
Salam alaykoum ya mouslimoun feekoum,

Pourriez-vous exprimer plus simplement la question d'ordre générale plutôt que votre cas particulier?

exemple mais on attends plutôt la votre de question : est-on responsable de la mort d'un proche par négligence?

descriptionQuestionsRe: Demande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante

more_horiz
Salam alaykoum ya mouslimoun feekoum,

le sujet est tellement vieux plus de 6 mois je vais y répondre d'ordre générale du moins avec un hadith et une question pour faire court :


D'après 'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les actions n'ont lieu que par les intentions et la personne obtient ce qu'elle a eu comme intention.
Celui qui a accompli la hijra (*) vers Allah et son Prophète alors sa hijra est vers Allah et son Prophète.
Et celui dont la hijra est pour obtenir quelque chose de la vie d'ici-bas ou pour se marier avec une femme alors sa hijra est vers ce pour quoi il l'a faite ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6689 et Mouslim dans son Sahih n°1907)

( je précise que normalement rassouloullah est traduit par messager d'Allah et non par Nabi sauf chez les hypocrites qui veulent faire croire que c'est pareil? bon passons)

alors la question est : avez-vous eut de mauvaises intentions au delà même de la négligence? si il n'y a pas eut de mauvaise intention alors le Jugement d'Allah est clair, il n'y a pas eut de mauvaises actions?

PS: en revanche vous pouvez toujours faire avec l'intention qu'Allah le compte pour votre mère, l’accueil d'un orphelin, des prières, un hadj pourquoi pas? sinon au moins des Do'a si toute fois elle n'était pas, pour vous "en apparence", une associatrice?

Le Prophète Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam, a dit : « Il m’a été ordonné de juger en apparence » (Hadith rapporté par An-Nassaï)

descriptionQuestionsQuel comportement dois je adopter face à un mari qui ne prie pas ?

more_horiz
As Salam Aleykoum 
Tout d'abord ,veuillez m'excuser si ce n'est pas le bon endroit pour poser ma question ...
Voilà ,je suis française et reconvertie à l'Islam . Je suis mariée religieusement à un algérien "musulman" depuis plusieurs années . Nous avons  2 enfants .
Mon problème aujourd'hui c'est que je ne sais pas quel comportement je dois adopter face à mon mari qui ne prie pas ...Il ne prie jamais , il est souvent impatient avec moi , il est vulgaire et humiliant envers moi même devant mes enfants , je sais qu'il va sur des sites pornographiques ...Je ne suis pas là pour le blâmer ,je cherche juste des réponses à mes questions 
J'en suis arrivée à ne plus vouloir avec de rapport avec lui .
Qu'est ce que je dois faire ? Dois je divorcer ? Dois je patienter en acceptant tout cela ? Est ce que j'ai le droit de ne pas me donner à lui ?
Tout les jours je lui parle du fait qu'il ne prie pas et que c'est pesant mais rien n'y fait . Souvent quand je veux lui parler de ce problème ,il me dis que je joue les Imams avec lui alors que je cherche juste à "l'élever" religieusement parlant .
Je tiens à dire que je fais mes 5 prières ,que je m'occupe de ma maison et de mes enfants du mieux que je peux . 
Si quelqu'un pourrait m'éclairer avec des sources svp merci beaucoup 
Baraka Allahû Fikoum !

descriptionQuestionsRe: Demande de réponse à des érudits (aalems, imams) de la problématique suivante

more_horiz
Salam alaykoum, sache que le diable joue avec la culpabilité de l'homme comme les diables humains (pervers narcissique ) écoute celui qui ta dit que les acte ne valent que par leurs attentions il d'après ce que tu dit, je pense que tu as fait de ton mieux et c'est une dur épreuve, les plus éprouvé sont les plus aimé de dieu.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
replyRépondre au sujet