ISLAM | Le forum francophone
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

ISLAM | Le forum francophoneConnexion

A disposition de tous les musulmans qui souhaitent s'entraider et à tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin à notre belle religion. Inscription gratuite et anonyme.

descriptionDelai idda ?  EmptyDelai idda ?

more_horiz
Bonsoir et ramadan moubarek, 
En procédure de divorce depuis novembre 2021 dans des conditions pénibles, j'ai quitté le domicile conjugal avec mes deux enfants il y a presque deux ans, la procédure est en cours actuellement, il a prononcé la répudiation il y a deux semaines, je veux savoir dois-je attendre les 3 mois de idda ou le lien du mariage a été dissous depuis que j'ai quitté le domicile conjugal ? 
Je vous remercie par avance. 
Bien à vous.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Salam alaykoum,
Je vous remercie en vous souhaitant une bonne continuation.
Je vais chercher des réponses ailleurs.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Es-selemou 3aleykoum

Le forum est trop peu fréquenté, et tout le monde n'a pas forcément la science pour vous répondre, donc patience s'il-vous-plaît. 

Le départ de votre domicile conjugal ne vaut pas répudiation, car c'est à l'homme de la prononcer. Une fois prononcée, le délai de trois périodes de règles commence à courir, sauf si vous étiez enceinte, auquel cas le délai courrerai jusqu'à votre accouchement. Dans votre cas, ce délai devient une pure formalité puisque vous n'êtes, dans les faits, plus en couple depuis près de deux ans.

Pour votre information, j'ai répondu depuis mon téléphone sans attendre d'être rentré chez moi. Patience, madame, patience.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Salam alaykoum,
Je vous remercie Monsieur.
Bien à vous.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Autre élément que j'avais oublié au précédent message, puisque j'avais répondu dans la précipitation : la séparation, c'est-à-dire quitter le domicile ou rompre la vie de couple, qu'elle soit à l'initiative de la femme ou de l'homme, ne vaut pas divorce. Seule la formulation claire et intelligible du divorce par l'homme vaut effectivement divorce. Certains hommes, parmi les Juifs et les musulmans, se séparent de leur épouse sans la répudier formellement de manière à lui empêcher de se remarier et la faire souffrir indéfiniment. Ceci est formellement interdit en Islam. Quand ma première "épouse" avait injustement fui le domicile familial, certains de mes proches m'avaient conseillé de ne pas prononcer la répudiation pour me venger d'elle lui empêchant le remariage. Je n'ai pas suivi leur conseil. Comme elle avait oublié une paire de claquettes chez moi, j'en ai profité pour lui la rendre, par colis, avec un mot de répudiation formelle. Il fallait tourner la page en bonne et due forme pour que cette personne ne me hante plus comme un fantôme.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Je comprends parfaitement ce que vous dites. Ma situation étant très compliqué avec mon ex, la vie est devenue insupportable quand je lui expliquqis calmement qu'on ne pouvait pas continuer notre vie commune, il l'a très mal pris, au départ je ne pe sais pas à divorcer, j'avais très peur, j'étais retrancher sur moi-même, je n'avais pas de la famille proche de moi ils sont tous à des milliers de km, en même temps je voulais épargner les enfants, pensant qu'il était assez intelligent pour comprendre la situation et qu'on pourrait se séparer et divorcer sans compliquer la vie à mes enfants. Malheureusement il a m'a fait vivre deux ans d'harcèlement moral et pshychique et m'a bcp blessé. J'ai pris sur moi et je suis rentrée dans un mutisme durant plusieurs mois, c'était invivable pour moi et mes enfants. Jusqu'au jour où j'ai pris conscience que c'était devenu grave et je pèse mes mots de laisser mes enfants subir les crises hystériques de leur père. En juillet 2021, c'est lui qui m'avait dit qu'on ne peut pas continuer comme ça ( on n'échangeait qu'avec des sms) et qu'il faut qu'on entame le divorce. Alors j'ai pris une avocate et j'ai entamé la procédure en novembre 2021, en juillet de la même année il l'a annoncé aux enfants en leur disant qu'on allait divorcé à la demande de maman. En février 2022, il m'envoie un sms me disant je te dispense de toutes tes obligations conjugales à vie.
Mais en même temps il m'a fait vivre de horribles moments (harcèlement moral) jusqu'au jour où je n'avais plus envie de vivre, j'ai donc décidé de quitter la maison et je l'ai informé et voilà. 3 ans après le divorce traîne à cause de son avocat et ma situation n'était pas claire, je lui ai demandé de me formuler la phrase de la répudiation depuis 20 jours maintenant.
Alors je ne sais plus quoi penser, attendre le délai de viduité ou non.
Merci de vos retour et veuillez excuser cette longue lecture.
Bien à vous.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Ma situation étant compliquée*
Désolée pour les fautes d'orthographe, cette situation est fatigante et j'ai l'impression que je suis dans une boucle infernale.
Merci encore

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Je viens de me relire, il y a énormément de fautes d'orthographe, ce ne sont pas mes habitudes.....

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Es-selemou 3aleykoum

Toute mention non équivoque de répudiation vaut répudiation. Il n'y a pas réellement de formule consacrée. Pas nécessaire, donc, de forcément prononcer "je divorce de toi". Dire comme il vous avait dit "je te libère de toutes tes obligations conjugales à vie" valait divorce. Entamer la procédure de divorce, après vous avoir exprimé sa volonté dans ce sens, valait divorce. Vous êtes divorcée depuis belle lurette, en fait.

Vous sembliez avoir eu à faire à un tyran domestique qui ne peut ni vous rendre heureuse ni vous voir le quitter. À vous les joies du remariage. Dans votre cas, envisagez sérieusement la possibilité de la polygamie pour donner une autorité masculine à vos enfants, être protégée, prise en charge financièrement, plutôt que vous retrouver en mère célibataire dans une cité HLM où vos enfants risqueraient de mal tourner. Dans tous les cas, évitez le mariage civil qui est extrêmement coûteux et long en cas de divorce, comme vous le savez. Ma chance avec l'autre *#!><, c'est qu'on n'était pas mariés en mairie. Un mois après son départ, tout était fini entre nous, le temps de découvrir l'existence de ce petit-ami, de subir une campagne de calomnie, de vivre avec elle six jours épouvantables, de comprendre qu'aucune vie de couple n'était possible.. Je n'ai eu ensuite qu'à lui notifier une répudiation formelle. Avec un mariage en marie, il aurait fallu divorcer, avocat contre avocat, avec le risque qu'elle m'envoie en prison pour viol conjugal puisque c'était, entre autres joyeusetés, ce dont elle m'avait accusé. Les non-musulmans ne se marient plus en mairie pour se séparer sans que cela n'entraîne de feuilleton judiciaire mauvais pour toutes les parties.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Salam alaykoum

Je vous remercie de m'avoir répondu. Je me sens un peu mieux. Effectivement, le divorce est long et pesant. Je ne pensais pas me remarier après mon expérience désastreuse, mais il se trouve que quelqu'un a fait sa demande de mariage, voulant faire les choses dans les règles, je me retrouve heurtée à ma famille qui veut attendre 3 mois après le divorce religieux et m'ont demandé d'attendre le divorce civil, sans cela ils n'accepteront pas. J'ai essayé de leur expliquer ce que vous avez avancé, il y a fort longtemps, mais pour eux tant que je n'ai pas le divorce civil je ne dois pas faire le hlel. Je me retrouve coincée, et je ne trouve plus d'arguments. 
Que Dieu vous protège, merci encore.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
es-selèmou 3aleykoum

D'abord, j'ai écrit au message précédent que la polygamie était pour vous une option envisageable ; je ne sais pas dans quel pays vous êtes, mais je rappelle que c'est interdit en France. Légalement, le poly-amour est permis, c'est-à-dire la relation libre avec plusieurs personnes, ainsi qu'un mariage avec une autre femme, ainsi qu'une union incestueuse avec votre propre père à condition d'avoir plus de 18 ans. Le mariage civil, contrairement au mariage "religieux", n'est absolument pas une condition légale, au regard de la loi française, pour vous permettre d'être en couple. Les couples non-musulmans sont très rarement consacrés par un mariage en mairie, et ne s'y rendent qu'après plusieurs années de vie commune, quelquefois même après avoir eu des enfants. Un ami d'enfance s'est marié avec sa petite-copine de longue date en ayant pour dames d'honneur leurs propres filles. Ceci, la loi ne le sanctionne pas. Vos parents vous mettent des entraves supplémentaires en se formalisant sur ce sur quoi les non-musulmans ne se formalisent pas. Même une fois acté en mairie, leur mariage commence à prendre l'eau en quelques mois puis explose au bout deux ans environ. À notre époque, il n'est donc pas une garantie anti-divorce. Et ce divorce, en plus de ne pas l'empêcher, il le rend long et coûteux pour le plus grand bonheur des avocats, lesquels avaient manifesté contre le projet de loi instaurant le mariage par consentement mutuel qui rendait le divorce plus simple et moins conflictuel. Les avocats en affaires familiales ont financièrement intérêt à ce que les divorces soient houleux, quitte à empêcher toute réconciliation entre les deux époux. Et cette forme de mariage est d'autant plus vidée de son sens, de notre point de vue musulman, qu'elle permet à deux femmes ou a deux hommes de se passer la bague au doigt, d'hériter l'un de l'autre et de pouvoir juxtaposer le nom de famille de leur partenaire au leur. Ainsi, l'animateur de télévision française, Christophe Beaugrand, s'est marié avec son partenaire intime, Ghislain Gérin, et se fait depuis appeler Christophe Beaugrand-Gérin. Christophe et Ghislain sont mari et mari. Questions à vos parents : Cri-Cri et Gilou auraient-ils dû déclarer leur couple avant de pouvoir faire lit commun ? En cas de séparation entre nos deux tourtereaux, que prévoient leurs avocats pour la garde du chien ?

Dans votre cas, c'est d'autant plus triste que vous en êtes passés par de dures épreuves et que vous avez eu la chance de retrouver un prétendant malgré deux enfants d'un précédent mariage. Je crains qu'à trop tarder votre prétendant ne finisse par se lasser et renoncer à son projet de mariage. Les femmes les plus jeunes s'arrachent comme des petits pains, tandis que les plus âgées, ainsi que celles avec enfants, rament. Déjà qu'en tant qu'homme, je portais comme un boulet mon divorce au bout de six jours, j'imagine la difficulté de remariage pour une femme avec enfants. Le marché du mariage est très ambivalent pour les femmes. Après un pic de valeur atteint dans les première années post-puberté, pendant lesquelles elles ont littéralement les hommes à leurs pieds, elles "décotent" très vite, puis subissent une grande perte de valeur après un divorce, voire un effondrement de cote après un divorce avec enfants. La valeur d'une femme, en tant qu'épouse potentielle pour un homme, est liée principalement à sa beauté et à sa fertilité, les deux étant liés à la jeunesse. Et la jeunesse prime sur la beauté. J'aurais donc presque envie de vous dire de faire un passage en force avec votre prétendant sans attendre le feu vert des avocats ni celui de vos parents ; mais connaissant les parents maghrébins - je suppose que vous en êtes -, ils seraient capables de ne pas venir à votre mariage, de refuser d'exercer leur tutorat lors de celui-ci, ce qui le rendrait caduc. Vous vivez une épreuve dans l'épreuve. Je vous ai rajouté des arguments à utiliser pour convaincre vos parents de ne pas attendre la fin de la procédure de divorce. Qu'Allah vous rende cette épreuve facile.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Salam aleykoum

Je vous remercie encore une fois pour le temps consacré à vos retour et je vous remercie pour votre éloquence. 

Je tiens à vous informer que je réside en France et que ma famille est à des milliers de km, 
J'ai rouvert encore une fois le sujet avec ma famille qui me font un blocus total, je leur ai dit qu'on voulait faire le mariage religieux en attendant nos divorces civils respectifs, ma mère m'a répondu clairement qu'elle n'est pas d'accord et que c'est haram ce que je veux faire. Même en dépassant la 40 aine et mère de deux enfants je me sens démunie. Je ne veux pas les fâcher au contraire j'ai besoin de leur bénédiction. J'ai essayé de trouver un hadith ou une parole d'un imam pour rassurer ma mère mais je ne trouve pas cependant je continue de chercher. 
Pour ma famille même après un divorce civil il faut attendre 3 mois de viduité, j'avoue que je suis complètement larguée avec cette logique. 

Sachant que quand j'avais informé ma mère que je me sépare de mon ex, elle m'avait dit qu'il était devenu étranger pour moi et par conséquent j'étais dans une situation haram, et 2 ans après avoir quitté le domicile conjugal elle me dit que je ne suis pas divorcée et donc ce que j m'apprête à faire est haram. Cela me rend triste de plus qu'il ne veulent même pas en parler, il faut attendre le divorce civil et que je ne dois pas me précipiter. 

Croyez moi cela me rend perplexe car je ne sais plus quoi penser de cette situation. 

En vous remerciant par avance.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
Es-selemou 3aleykoum.

Puisque, selon vos parents, le mariage civil rend halal le mariage ; puisque le divorce civil est une condition de validité du divorce, qui de Cri-cri et de Gilou devra observer le délai de viduité qui permet de vérifier la présence d'une grossesse ? Le plus efféminé des deux ? Celui qui fait la femme dans leur duo LGBT ? Ou bien les deux devront-ils attendre d'avoir eu trois fois leurs règles ? Dans l'hypothèse où ce serait Gilou l'homme du duo, Cri-cri pourrait-elle être reprise par Gilou si celui-ci mettait fin à la période de viduité par une sod..ie qui acterait leur réconciliation amoureuse ? Connaissant ce que je suis capable de balancer comme propos quand je suis face à une absurdité, dans votre cas, je poserai ces questions à votre mère pour qu'elle vous dise comment elle fait des papiers administratifs un condition de validité du divorce et du mariage ? Je reviendrai sur votre affaire incha'Allah puisque j'aurai des solutions à vous proposer. Je vais essayer de me libérer d'ici le milieu de semaine pour vous rédiger une nouvelle réponse.

Les remerciements en Islam ont des formes consacrées telles que "jazak Allahou khayran" ou "barak Allahou fik" ou encore invoquer au profit de l'âme charitable.

descriptionDelai idda ?  EmptyRe: Delai idda ?

more_horiz
"Baraka allah fik"
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
replyRépondre au sujet